EDUCATION - Environ 300 personnes se sont réunies ce mardi à Eaubonne pour honorer la mémoire de Jean Willot, un enseignant de 57 ans qui a mis fin à ses jours après un dépôt de plainte contre lui.

Après le drame, le temps de l'hommage. Une minute de silence a eu lieu ce mardi dans plusieurs établissements scolaires, dix jours après le suicide d'un enseignant à Eaubonne. C'est dans cette ville du Val d'Oise que cet homme de 57 ans a mis fin à ses jours après avoir été visé par la plainte d’une mère d’élève. Des actions en justice qui se multiplient, dénoncent des syndicats et des enseignants qui se mobilisent.

Publicité
Publicité

Jean Willot, qui enseignait depuis des années à l'école Flammarion d'Eaubonne, s'est donné la mort le 15 mars. Un passage à l'acte provoqué par un incident qui s'est déroulé trois jours plus tôt : l’enseignant aurait demandé à un élève de ne pas rester assis sur des marches, car il gênait le passage. L'écolier aurait répondu et refusé à plusieurs reprises de se déplacer. C'est alors que Jean Willot l'aurait pris par le bras pour qu'il se déplace. Le lendemain, la mère de l'élève (...)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :