L'association de défense des animaux cible les pratiques d'un centre sarthois de recherche en nutrition animale de l'entreprise Sanders, leader français du secteur.

L'association de défense des animaux et de la cause végane L214 dévoile jeudi 20 juin de nouvelles images tournées dans le premier centre privé européen de recherche en nutrition animale de Sourches, à Saint-Symphorien, dans la Sarthe. On y voit notamment des vaches à hublot et des poulets tellement gros qu'ils arrivent à peine à se tenir sur leurs pattes. Le centre appartient à l'entreprise Sanders, leader français de la nutrition animale et filiale du groupe Avril.

L'estomac des vaches perforé par un trou de 15 cm

"Les images de cette enquête montrent des vaches fistulées – leur estomac est perforé d’un trou de 15 cm de diamètre – pour étudier leur digestion, décrit l'association. Elles sont contraintes de vivre enfermées dans un bâtiment au sol bétonné, sans paille, à même leurs propres déjections." L214 dénonce également les conditions de vie de poulets qui "ne tiennent plus sur leurs pattes du fait de la croissance toujours plus rapide." L'association alerte aussi sur les cochons, lapins et poussins "détenus dans des cages vides de tout aménagement tandis que de jeunes veaux sont enfermés dans des cases individuelles aux parois opaques."

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Tour de France 2019 : un coureur met une fessée à un spectateur !