La présidente de la Commission européenne a annoncé, mercredi, plusieurs grandes lignes pour les réformes à venir au sein de l'Union européenne.
Vaccins, règles budgétaires, nouvel Erasmus… Ce qu'il faut retenir du discours sur l'état de l'union d'Ursula von der Leyen

"Cela fait des siècles que nous n'avions pas connu une telle crise sanitaire et nous avons choisi de l'affronter ensemble." Ce sont par ces mots que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a débuté son discours sur l'etat de l'Union, mercredi 15 septembre. L'occasion de rappeler le rôle joué par l'Union européenne dans la distribution des vaccins contre le Covid-19, avant de dresser les grandes lignes des prochains projets communs porté par les 27 Etats membres.

Tour d'horizon des principales annonces à retenir.

L'Union européenne va donner davantage de vaccins aux pays pauvres

L'UE veut amplifier son ambition mondiale sur le vaccin. L'Europe va ainsi donner 200 millions de doses supplémentaires de vaccins contre le Covid-19 aux pays pauvres d'ici à la mi-2022, s'ajoutant aux 250 millions de doses déjà promises, a annoncé la présidente de la Commission européenne.

"C'est un investissement solidaire et c'est aussi un investissement dans la santé mondiale", a déclaré, devant le Parlement européen, Ursula von der Leyen, soulignant que, si plus de 70% des adultes de l'UE sont vaccinés, "moins de 1% des doses de vaccins ont été...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >