Pour le député La France insoumise, le recours au 49.3 sur la réforme des retraites est une décision qui "brutalise". 
Utilisation du 49.3 : "Un procédé particulièrement fourbe", estime Jean-Luc Mélenchon

Le recours à l'article 49.3 de la Constitution par le Premier ministre sur la réforme des retraites "est un procédé particulièrement fourbe", a dénoncé Jean-Luc Mélenchon, député La France insoumise (LFI) de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, à franceinfo samedi 29 février.

"C'est insupportable !"

"Le Premier ministre arrive ici sans prévenir personne. Ça ne coûtait qu'un coup de téléphone ou une information, a déclaré Jean-Luc Mélenchon à la sortie de l'Assemblée nationale. Les présidents de groupe auraient pu être tous là. Il arrive, nous sommes samedi 18 heures et nous avons 24 heures pour déposer une motion de censure. C'est-à-dire que j'ai maintenant jusqu'à dimanche soir pour consulter les uns et les autres, trouver mes signatures".

Mais le moment choisi par le gouvernement pour faire adopter sans vote la réforme des retraites n'est pas la seule chose qui reste en travers de la gorge du député LFI : "Vous savez, le pire, ce qui écœure le plus, c'est que s'il se contentait de dire 'j'utilise le 49 3' pour une raison ou une autre. Mais c'est qu'il nous en a rendu responsable, et ça, c'est insupportable ! Parce que c'est lui qui...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !