Les énergies renouvelables devront représenter 40% du bouquet énergétique de l'Union européenne en 2030, et la consommation finale devra baisser de 9%. Le texte doit encore être validé par le Parlement européen.
Union européenne : les Vingt-Sept s'accordent pour réduire leur consommation d'énergie et accélérer le développement des renouvelables

La guerre en Ukraine a remis la question de la sobriété énergétique au sommet des priorités. Les Vingt-Sept se sont accordé sur des objectifs contraignants pour réduire la consommation d'énergie de l'Union européenne et accélérer le développement des énergies renouvelables, lundi 27 juin.

Les ministres de l'Energie des pays membres devaient se prononcer sur deux parties du plan climatique dévoilé en juillet 2021 par la Commission européenne, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre de l'UE de 55% par rapport à 1990. Le texte devra encore être négocié avec le Parlement européen avant d'être définitivement adopté.

Une baisse des émissions secteur par secteur

Le premier levier d'action concerne la part des énergies renouvelables : elles devront représenter 40% du bouquet énergétique européen d'ici à 2030, contre une cible actuelle de 32%. L'objectif de 45%, proposé par la Commission européenne en mai, a été rejeté par les ministres car "trop court".

Chaque secteur économique s'est vu attribuer un objectif de développement des renouvelables. Pour le secteur des transports, chaque Etat devra par exemple réduire de 13%...