Avec 280.000 clients, essentiellement des homosexuels, la plateforme arrive dans un contexte de progression des droits des homosexuels dans certains pays.
Une plateforme vidéo gay et lesbienne bouscule les tabous en Asie

GagaOOLala propose plus de 1.000 films, séries et documentaires à ses abonnés dans des pays où les normes morales et la censure ne laissent que très peu de place aux contenus liés à l'homosexualité dans les médias.

Avec une comédie romantique autour d'une hôtesse de l'air lesbienne ou une histoire d'amour dans un spa gay, la première plateforme vidéo LGBTQ en Asie repousse les limites dans une région aux valeurs souvent très traditionnelles.

"Combattre les nombreux mythes et idées fausses que les gens peuvent avoir sur la communauté LGBT"

Lancé en 2017 à Taïwan, considéré comme à l'avant-garde des droits des homosexuels dans la région, le service de streaming est présent dans 21 territoires, dont plusieurs dans lesquels l'homosexualité est un crime. "L'une de mes principales motivations pour créer GagaOOlala, était de combattre les nombreux mythes et idées fausses que les gens peuvent avoir sur la communauté LGBT", explique Jay Lin, un défenseur des droits des homosexuels à l'origine de la plateforme, interrogé par l'AFP à l'occasion de l'Asia TV Forum à Singapour.

"Nous ne vivons pas tous des vies tragiques, nous sommes entrepreneurs, pères...",...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !