L'animateur installe son émission « Popopop », sur la radio, dans un studio éphémère, à Paris, pour huit heures d'antenne consacrées à la pop culture.
Une nuit spéciale avec Antoine de Caunes sur France InterAFP

FRANCE INTER - JEUDI 19 SEPTEMBRE À 21 HEURES - NUIT SPÉCIALE

On avait oublié son débit délicieusement délirant (et pourtant, à notre demande, relativement ralenti) et son sens stylé de l’humour. A sa façon de nous répondre – précise et parfois détournée (au point d’en faire perdre son latin et ses questions à l’intervieweuse), il ne faisait pourtant aucun doute que notre interlocuteur était bien Antoine de Caunes, celui qui aura éclairé nos soirées sur Canal+, grimé en Didier l’Embrouille et en Pine d’huître, avant d’enchanter nos après-midi sur France Inter où, depuis deux ans, il anime « Popopop », une émission consacrée à la culture populaire sous toutes ses formes (musique, séries, BD…).

Alors qu’il organise la première « Nuit de la pop » (« au monde », s’est-il amusé à souligner), on lui a d’abord posé la question qu’il sert chaque jour à ses invités : mais au fait, c’est quoi la pop culture ? « J’essaie de répondre à cette question depuis deux ans, dit-il, et il y a sans doute autant de réponses que d’idées qu’on peut s’en faire. Mais c’est peut-être quand les cultures...

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !