Près du village Pakhachi, en Russie, un «monstre» s’est échoué sur une plage, suscitant l’interrogation de nombreuses personnes.

Près du village Pakhachi, en Russie, un «monstre» s’est échoué sur une plage, suscitant l’interrogation de nombreuses personnes.

C’est une très étrange créature qui s’est échouée mi-août sur une plage de Russie. Le «Siberian Times» a en effet dévoilé les images d’un «monstre» gisant sur le littoral de la mer de Béring, près du village de Pakhachi, La bête, morte, mesurerait près de trois fois la taille d’un homme et dégagerait une odeur malodorante. «Il (le monstre, ndlr) a une couleur de craie salie et semble avoir une longue queue –ou un tentacule- mais n’a pas de tête ni d’œil bien visible car il repose sur du sable volcanique foncé», peut-on lire. Mais le plus surprenant, c’est qu’il est recouvert d’une étrange fourrure.

Publicité
«Serait-ce une créature ancienne ? Je souhaite que les scientifiques puissent résoudre cette énigme que l’océan nous a lancée», a déclaré Svetlana Dyadenko, qui a découvert la créature, avant de lancer «Est-ce un globster ?». La Russe a semble-t-il mis le doigt sur le bon terme. Cet anglicisme dérivant de «glob» est utilisé pour cibler un amas de matière organique non identifiée que l’on retrouve échoué sur les côtes. Le terme avait été inventé en 1962 pour décrire une mystérieuse carcasse trouvée en Tasmanie qui, dit-on, «n'avait ni yeux, ni tête, ni structure osseuse apparente».

Un morceau de baleine ?

Le biologiste marin Sergei Kornev a lui aussi validé la théorie... > Lire la suite sur Paris Match Actu

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité