La nageuse a fait part de sa décision radicale sur le réseau social Instagram jeudi. 
"Une leçon pour tous les pervers misogynes dans le sport" : la nageuse australienne Maddie Groves claque la porte de la sélection aux JO

La double médaillée olympique de natation australienne Maddie Groves a claqué la porte de la sélection pour les Jeux olympiques de Tokyo, dénonçant la présence dans le sport de "pervers misogynes", jeudi 10 juin.

La jeune femme de 26 ans, médaillée d'argent en 200 mètres papillon et en relais 4x100 m aux Jeux de Rio de Janeiro en 2016 a fait part de sa décision-choc sur Instagram, alors que le processus de sélection en vue des JO de juillet doit démarrer samedi dans la ville d'Adelaide. "Que ce soit une leçon pour tous les pervers misogynes dans le sport et ceux qui leur lèchent les bottes", a-t-elle écrit dans son message.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Maddie Groves (@mad_groves)

"Vous ne pouvez plus exploiter les jeunes femmes et filles, leur faire honte de leur corps ou craindre pour leur santé et ensuite vous attendre à ce qu'elles vous représentent pour que vous puissiez gagner votre bonus annuel. C'est terminé !" s'indigne-t-elle. La nageuse ne donne pas d'indication sur l'identité des personnes visées. Elle s'était plainte en novembre dernier sur Twitter d'une "personne travaillant dans la natation qui me fait...

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !