ENQUÊTE - Une enquête préliminaire pour "abus de confiance et recel", qui sont susceptibles d'impliquer plusieurs dirigeants de La France Insoumise, a été ouverte le 14 mai dernier, indique le parquet de Paris.
Une enquête préliminaire pour "abus de confiance" et "recel" visant des dirigeants de LFI ouverte par le parquet de Paris

Le 14 mai dernier, une enquête préliminaire du chef d'abus de confiance et recel des faits susceptibles d'impliquer plusieurs dirigeants de La France Insoumise a été ouverte, indique le parquet de Paris à LCI. Cette enquête a été confiée à la brigade financière selon nos informations. Cette confirmation du parquet de Paris intervient alors que le Canard Enchaîné révèle cette information dans son édition du mercredi 1er juillet. 

Mais cette enquête ouverte le mois dernier, Jean-Luc Mélenchon lui-même, a l'air de la découvrir, comme on peut le voir sur ce tweet publié dans la journée.  Une enquête en lien avec la perquisition houleuse au siège de LFI L'enquête, selon des sources concordantes à l'AFP, vise à vérifier les "conditions dans lesquelles les dirigeants de LFI, dont Jean-Luc Mélenchon, se sont acquittés des amendes et des dommages et intérêts auxquels ils ont été condamnés" en décembre 2019 dans l'affaire de la (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !