Dans une étude publiée mercredi 28 juillet, Familles Rurales révèle que les familles précaires mangent peu de fruits et légumes. La faute selon le président de cette association au prix de ces produits frais, élevé pour les personnes modestes.
Une association de consommateurs demande la création de "chèques fruits et légumes" pour que chaque Français puisse accéder à une alimentation saine

Le prix des fruits et légumes a baissé de 8% en moyenne entre juin 2020 et juin 2021, à l’exception des cerises, révèle une étude menée par Familles rurales, publiée mercredi 28 juillet. Mais encore trop peu de familles modestes consomment des fruits et légumes, alerte samedi 31 juillet sur franceinfo le président de cette association de défense des consommateurs. C’est pourquoi Dominique Marmier demande à l’Etat la création de "chèques fruits et légumes", au même titre que les APL qui permettent d’accéder à un "logement décent". Il espère par ailleurs que la crise sanitaire actuelle nous permettra de prendre conscience que "la santé, c’est primordial" et qu’elle passe "beaucoup par l’alimentation".

franceinfo : De quel montant serait ce chèque et à quel public serait-il destiné ?

Dominique Marmier : Le montant reste à déterminer, mais on voit bien que si les ménages veulent respecter les préconisations de l'OMS, à savoir consommer 400 grammes de fruits et légumes frais par jour, c'est un budget très conséquent. Dans notre observatoire, on a fait le calcul.

"Ça va de 100 euros pour une famille de quatre personnes, si on consomme les...

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !