La cour d'assises a également prononcé une interdiction définitive du territoire français pour la mère et de région parisienne pendant 15 ans pour son fils.
Une Américaine et son fils condamnés à 16 et 12 ans de réclusion pour avoir tenté d'assassiner le père français

Une mère et son fils, de nationalité américaine, ont été condamnés, vendredi 13 mai à Paris, à 16 et 12 ans de réclusion criminelle pour avoir tenté d'assassiner le père français de ce dernier, sur fond de "complot" et d'héritage familial. La cour a également prononcé une interdiction définitive du territoire français pour June Hopkins, 60 ans, et de région parisienne pendant 15 ans pour son fils, Brendan Walsh, 30 ans. La cour a reconnu l'altération du discernement du fils, décrit par l'accusation comme étant "sous la coupe" de sa mère.

L'histoire débute en 2010, quand June Hopkins et son fils viennent de reprendre contact avec son père, Grégoire L., qu'ils n'avaient pas vu depuis 15 ans. Cette année-là, l'Américaine souhaite que son fils prenne le nom de son père. Les démarches sont faites. Mais à l'été, une dispute éclate quand Grégoire L. s'aperçoit que sa famille américaine a fouillé ses papiers, notamment ceux concernant la succession de son père. Son fils l'aurait alors aspergé d'allume-barbecue, avant de tenter d'actionner un briquet.

"Un désir absolu de vengeance"

Une première tentative de meurtre qui a été requalifiée en...

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !