Un business qui pourrait avoir rapporté 70 millions d'euros.
Un réseau soupçonné d'avoir fait passer 10 000 migrants de France vers le Royaume-Uni démantelé

Au total, 23 personnes, soupçonnées d'appartenir à un réseau de passeurs irako-kurdes, ont été arrêtées en France et aux Pays-Bas, indique jeudi 23 janvier Europol. Dix-neuf personnes ont été interpellées en France et quatre aux Pays-Bas. Elles sont suspectées d'avoir fait passer 10 000 migrants depuis Le Mans et Poitiers vers le Royaume-Uni, dans des camions réfrigérés.

Des conditions de voyage "potentiellement mortelles"

Les migrants, de nationalités afghane, iranienne, irakienne et syrienne, étaient transportés dans des conditions "potentiellement mortelles", entassés dans des camions réfrigérés, jusqu'à 20 par camion. Chaque migrant payait jusqu'à 7 000 euros. Le paiement était fait via un système bancaire secret géré par un suspect aux Pays-Bas. Au total, le réseau est soupçonné d'avoir gagné 70 millions d'euros.

L'opération a été menée conjointement par la police nationale, la police aux frontières, ainsi que la maréchaussée néerlandaise.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !