Pour la première fois, les Emirats arabes unis viennent d'envoyer un astronaute vers la station spatiale internationale, à bord d'une mission Soyouz. 
Un Emirati dans l’espace, symbole politique

C’est très révélateur des ambitions de ce pays du Golfe. La mission Soyouz 615 a décollé mercredi 25 septembre du pas de tir Youri Gagarine à Baïkonour. Avec à son bord trois astronautes, un Russe, une Américaine de la Nasa et, pour la première fois donc, un Emirati, Hazza al Mansouri. C’est un événement dans les Emirats arabes unis, cette fédération du golfe Persique, qui regroupe sept cités très riches, notamment Abu Dhabi et Dubaï, 9 millions d’habitants au total.

Hazza al Mansouri a été sélectionné parmi 4 000 candidats. Ce père de famille de 35 ans est un pilote de formation militaire, qui a fait ses armes sur jet américain F16. Passionné d’astronomie, il a étudié aux Etats-Unis, il s’entraine pour cette mission depuis trois ans, et… il ne va passer que huit jours à bord de la station spatiale internationale.

Objectif Mars

C’est très peu mais ça ne diminue en rien l’enthousiasme que cette aventure déclenche dans les Emirats. Les médias le suivent, pas à pas. Et le business va bon train, avec édition de badges, de pins, de tee shirts à son effigie. Un timbre-poste spécial a même été tiré à 150.000 exemplaires, mis en...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !