Les officiers et sous-officiers français morts lundi soir au Mali dans la collision de leurs deux hélicoptères étaient des soldats aguerris, rompus aux opérations extérieures. Voici leurs..
Treize morts pour la France

Les officiers et sous-officiers français morts lundi soir au Mali dans la collision de leurs deux hélicoptères étaient des soldats aguerris, rompus aux opérations extérieures. Voici leurs portraits.

- Capitaine Nicolas Mégard : 35 ans, marié, père de trois enfants. Engagé en 2005 comme sous-officier dans un régiment d'artillerie, il est envoyé deux fois au Kosovo avant de passer officier puis de devenir pilote d'hélicoptère Tigre puis chef de patrouille. Il est envoyé au Mali quatre fois entre 2015 et 2017.

Lire aussi :Info Match. Le fils de l’ancien ministre Jean-Marie Bockel parmi les militaires tués au Mali

- Capitaine Benjamin Gireud : 32 ans, célibataire. Sorti de Saint-Cyr, il devient pilote d'hélicoptère en 2009 et effectue sa première opération extérieure au Tchad en 2013. Il participe ensuite à l’opération Serval en 2014 puis est envoyé quatre fois au Mali dans le cadre de Barkhane. Pilote d'hélicoptère Cougar, il était à nouveau déployé au Mali depuis l'été 2019.

Lire aussi :Accident d’hélicoptères au Mali : qui sont les treize militaires français tués ?

- Capitaine Clément Frisonroche : 28 ans, marié, père d'un enfant. A sa sortie de Saint-Cyr, en 2015, il entre à l'école de l'aviation légère de l'armée de Terre et devient pilote d'hélicoptère d'attaque Tigre. Il était arrivé en septembre 2019 au Mali pour sa première opération extérieure.

Lire aussi : Militaires tués au Mali : une cérémonie d'hommage aux...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !