La perte nette du leader européen des résidences de loisirs s'élève à 341 millions d'euros pour l'exercice 2020-2021.
Tourisme : Pierre & Vacances reste en grande difficulté

Pierre & Vacances Center Parcs a publié ses derniers comptes annuels mercredi 1er décembre. Le groupe affiche une perte nette de 341,4 millions d’euros au titre de l’exercice 2020-2021, rapporte le journal Les Echos, le 1er décembre. Il y a un an, le résultat était négatif de 336,2 millions d’euros. Le chiffre d’affaires est en baisse de 19%, à 1,05 milliard d’euros. C’est le dixième déficit consécutif et une nouvelle perte record de chiffre d’affaires. Gérard Brémond, président-fondateur du numéro un européen des résidences de loisirs, principal actionnaire, évoque une première partie de saison « plombée » en raison de la fermeture des remontées mécaniques, au début de l’hiver 2020-2021 ; puis une seconde partie qui a connu « un rebond extrêmement fort », avec un été très réussi.

Le résultat opérationnel courant (ROC) présenté le 1er décembre est négatif de 236,7 millions d’euros (contre 171,5 millions en 2019-2020). Il était positif sur la seconde moitié de l’exercice, de 70,5 millions d’euros, ce qui est encourageant, selon la direction. Ce rebond se confirme pour le premier trimestre de l’exercice en cours, et toutes les marques du groupe enregistrent une progression par rapport à 2019, c’est-à-dire Centers Parcs, Pierre & Vacances, Adagio et Maeva. La trésorerie disponible approcherait les 447 millions d’euros au 30 septembre dernier, et la dette financière serait de 530 millions...