Distancé par les favoris dans l'ascension du Grand Colombier, dimanche, le Colombien de la formation Ineos-Grenadiers abandonne le Tour, a annoncé son équipe mercredi.
Tour de France 2020 : vainqueur l’an passé, Egan Bernal abandonne avant l’étape reine

Il ne découvrira pas le nouveau toit du Tour, un col inédit, « quelque chose qui n’existe pas » à en croire le directeur de l’épreuve, Christian Prudhomme, taillé pour les purs grimpeurs comme lui. Au matin de la 17e étape du Tour de France, mercredi 16 septembre, qui s’achèvera au sommet du col de la Loze, Egan Bernal, le Colombien vainqueur de l’édition l’an passé, quitte le Tour.

En passe sèche, dimanche, sur les pentes du Grand Colombier (Ain), et distancé par l’infernale cadence infligée au peloton par l’équipe Jumbo-Visma, le leadeur d’Ineos-Grenadiers avait abandonné sur la « pyramide du Buggy » tout espoir de doublé, cédant 7 minutes et 20 secondes au maillot jaune Primoz Roglic et à de nombreux concurrents.

Dans un communiqué, le patron de l’ex-équipe Sky, Dave Brailsford, a annoncé « avoir pris cette décision en ayant les intérêts d’Egan à l’esprit. C’est un vrai champion qui aime courir, mais c’est également un jeune coureur, qui a de nombreux Tours devant lui. Et dans cette optique, nous estimons qu’il est plus sage pour lui de quitter la course ».

A nouveau distancé mardi, au...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !