L'Australien Caleb Ewan s'est imposé, mercredi à Poitiers, lors d'un sprint disputé avec les prétendants au maillot vert -Sam Bennett et Peter Sagan. Déclassé, ce dernier a laissé échapper des points précieux.
Tour de France 2020 : jeu d’épaules pour un maillot vert

Qu’est-ce qui est vert et ne change plus d’épaules ? Pour la deuxième journée d’affilée, le sprinteur de la Deceuninck-Quick Step, Sam Bennett, a maintenu sa première place en tête du classement par points du Tour de France. Mercredi 9 septembre, l’Irlandais a terminé à la seconde place de la 11e étape, une nouvelle fois battu par un jaillissement de l’Australien Caleb Ewan (Lotto-Soudal) sur la ligne.

Comme lors de la troisième journée. Mais cette fois-ci devant son rival Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), troisième de l’étape reliant Chatelaillon-plage à Poitiers - avant d’être déclassé pour un coup d’épaule jugé irrégulier par les commissaires de course.

Outre sa vendange tardive - septembre plutôt que juillet -, le cru 2020 du Tour se distingue par son incessante bataille pour le maillot vert. Là où les années précédentes s’étaient rapidement résumées à un seul en scène du triple champion du monde slovaque. Depuis ses premiers pas sur le Tour, en 2012, Peter Sagan a ainsi ramené sept fois le maillot du classement par points dans ses bagages. En fait, à chaque fois qu’il a vu les Champs-Elysées - et achevé le...

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !