Malgré une stratégie tournée vers Peter Sagan, la Bora-Hansgrohe a une nouvelle fois échoué, à cause de la forme incertaine de son leader slovaque. Le Danois Andersen (Sunweb) en a profité, samedi.
Tour de France 2020 : à Lyon, Peter Sagan gâche encore les plans de son équipe

La rengaine commence à sonner comme un disque rayé pour Peter Sagan. Une nouvelle fois, la stratégie de la formation Bora-Hansgrohe semblait parfaite. Comme lors de la septième étape entre Millau et Lavaur. Mais comme lors de l’arrivée venteuse dans la cité tarnaise, leur leader slovaque s’est montré incapable de concrétiser l’offrande de ses équipiers, samedi 12 septembre, à Lyon.

Au terme d’une 14e étape menée tambour battant par l’équipe allemande, le Danois Soren Kragh Andersen (Sunweb) a douché les espoirs de victoire du triple champion du monde.

Depuis le départ de Nice, la Bora-Hansgrohe se démène comme huit beaux diables pour mettre leur patron sur orbite. Objectif maillot vert, son bien - qu’il a remporté à sept reprises, déjà. Mais le hic, pour le Slovaque, c’est qu’il peine à conclure. « On a vu d’entrée que Peter voulait reprendre le plus de points possible à [Sam] Bennett. Et il a fallu s’accrocher dès la première difficulté », a commenté Simone Consonni (Cofidis), troisième de l’étape.

Devancé par le sprinteur irlandais de la Deceuninck-Quick Step au classement par points, Sagan a...

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !