Le maillot jaune français remporte nettement le contre-la-montre du Tour de France à Pau, performance que pas même lui n'avait vu venir. Sa forme démente en fait un candidat sérieux à la victoire.

Le maillot jaune du Tour de France remporte à la surprise générale le contre-la-montre de Pau, en devançant Geraint Thomas, le favori, de 14 secondes. C’est la première victoire française dans une étape contre-la-montre du Tour depuis Jean-François Bernard au Mont Ventoux, en 1987 (en 2002, Christophe Moreau avait remporté le prologue à Dunkerque. Alaphilippe devance désormais le vainqueur sortant d’une minute et 26 secondes. Les autres vainqueurs du jour sont Rigoberto Uran, Richie Porte, Steven Kruijswijk et Thibaut Pinot, tandis que Egan Bernal, Adam Yates et Romain Bardet perdent plus que prévu, à la veille de l’arrivée au Tourmalet.

Julian Alaphilippe est en dérapage contrôlé.

Il vient de franchir la ligne d’arrivée du contre-la-montre de Pau, en jaune, avec 14 secondes d’avance sur le vainqueur sortant, Geraint Thomas, 33 ans dont 23 à rouler seul face au chrono. Alaphilippe hurle sa joie face à son staff, freine et fait sauter sa roue arrière pour se jeter dans leurs bras, hilare. Les assistants embrassent « Loulou », ce surnom qui lui va comme un gant. Comme l’écrivait joliment Libération jeudi, « on entendra ce qu’on veut...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France