Selon le "New York Times", le chinois ByteDance, propriétaire de la plateforme sociale, va vendre sa branche américaine. 
TikTok va "rester" aux Etats-Unis, assure le réseau social menacé par Donald Trump

"Nous sommes ici pour rester". Ainsi s'est exprimée Vanessa Pappas, responsable de la branche américaine de TikTok, samedi 1er août. La veille, le président Donald Trump avait annoncé son intention d'interdire le très populaire réseau social - qui compte près d'un milliard d'utilisateurs dans le monde - dans son pays.

"Nous avons entendu votre déferlement de soutien et nous voulons vous dire merci. Nous n'avons pas l'intention de partir", a déclaré la responsable dans une vidéo publiée sur l'application, à l'intention des utilisateurs américains inquiets de voir disparaître la plateforme. Et de rappeler, au passage que "10 000 emplois" seront créés dans le pays, en plus des 1 500 postes existants, "au cours des trois prochaines années".

A message to the TikTok community. pic.twitter.com/UD3TR2HfEf

— TikTok (@tiktok_us) August 1, 2020

ByteDance, le groupe chinois propriétaire de l'application qui permet d'éditer de courtes vidéos, souvent musicales, est soupçonné par Washington de partager ses données avec Pékin, ce que l'entreprise a toujours fermement nié.

Un rachat par Microsoft ?

Après des semaines de rumeurs et de pression, Donald Trump a annoncé...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !