Fort de ses six finales en six tournois, le Russe au jeu peu orthodoxe est l'un des prétendants au titre du tournoi de Paris-Bercy.
Tennis : Daniil Medvedev, l’anti-héros vous salue bien

En six mois, Daniil Medvedev est passé du 14e rang mondial à dauphin de l’indéboulonnable trio Djokovic-Nadal-Federer et avec, du statut de Mister Nobody à nouveau héros du circuit. Plus grand monde n’ignore sa trombine espiègle, version émaciée de Quentin Tarantino, qui s’étale en « une » des magazines sportifs.

Dimanche 27 octobre, à la veille du début du tournoi de Bercy où il est l’un des prétendants au titre, journalistes et photographes faisaient le pied de grue pour passer quelques minutes en tête-à-tête avec la révélation de la saison. Sweat à capuche rouge qui épaissit sa frêle silhouette, lui s’accommode de ce petit cirque médiatique, distribuant sourire à chacun et « merci » à la fin.

Ennemi public numéro un

Pendant ce temps, son compatriote Karen Khachanov intéressait un pelé et un tondu en conférence de presse malgré son statut de tenant du titre. Les deux hommes ont le même âge (23 ans) mais en termes de charisme, il y a à peu près le même gouffre qu’entre un blobfish et un poisson-clown.

« L’attitude, c’est la seule chose qui n’est pas calculée chez moi, c’est presque...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !