Ses agents de sécurité lui ont dit qu'elle ne pourrait probablement plus jamais y vivre.
TEMOIGNAGE FRANCEINFO. Marika Bret, la DRH de Charlie Hebdo, obligée de quitter son domicile après des menaces

"C'était il y a une semaine lundi dernier en sortant du tribunal. Les officiers de sécurité m'ont annoncé que j'avais dix minutes pour préparer un sac et quitter mon domicile parce que ma sécurité n'y était plus assurée", a raconté lundi 21 septembre sur franceinfo Marika Bret, responsable des ressources humaines de Charlie Hebdo. Elle fait partie de ceux qui ont relancé l'hebdomadaire en 1992. Elle a vécu avec Charb "15 ans de relations non-officielles", a-t-elle raconté au procès des attentats de 2015 qui se déroule en ce moment.

"Réfugiée" chez des amis

"Quand ça fait 5 ans que je suis protégée par des officiers de sécurité, ce genre de choses ça ne se discute pas, je fais confiance en leurs compétences", a-t-elle détaillé. "Ils m'ont expliqué que probablement je ne réintégrerais jamais mon domicile. C'est difficile à digérer" même si "j'ai intégré l'idée que j'allais déménager", a témoigné Marika Bret.

"Je suis parti chez des amis, heureusement que je suis bien entourée. Je suis arrivée en leur disant que j'étais réfugiée politique chez eux pour mettre un peu d'humour. C'est ce que m'ont appris des gens comme Cabu, ou Charb", a...

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !