Ils accusent Paris de soutenir la junte militaire au pouvoir.
Tchad : plusieurs centaines de personnes manifestent contre la présence française

"La France, dégage !", "Non à la colonisation"... Plusieurs centaines de personnes ont manifesté à N'Djamena contre la présence de la France au Tchad, samedi 14 mai. Des manifestants ont brûlé au moins deux drapeaux de l'ancienne puissance coloniale et vandalisé plusieurs stations service Total, "symbole" selon eux de la France, arrachant des pompes et emportant certains produits exposés. Cette manifestation, organisée par la plateforme d'opposition de la société civile Wakit Tamma, avait été autorisée par les autorités. Un dispositif policier entourait toutefois le cortège et était déployé dans la ville.

Le 20 avril 2021, l'armée avait annoncé que le président tchadien Idriss Déby Itno avait été tué au front contre une énième rébellion, après 30 ans de pouvoir autoritaire. Le même jour, son fils Mahamat Idriss Déby Itno avait été proclamé par l'armée "président de transition" à la tête d'une junte composée de 15 généraux. Il promettait des "élections libres et démocratiques" après une transition de 18 mois, au terme d'un dialogue avec les oppositions politique et armées. La France, l'Union européenne et l'Union africaine avaient...

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !