La romancière ne va-t-elle pas devenir superticieuse avec son.. treizième ouvrage fauché par le Covid-19 deux jours après sa sortie ? redonnez donc une chance à ce livre, mi-thriller mi-roman d'anticipation, et surtout belle histoire de résilience de cette "optimiste inquiète" !
Tatiana de Rosnay : "Je voulais empêcher mon lecteur de dormir !"

France Dimanche : Comment résumer votre dernier roman ?

Tatiana de Rosnay : C'est une invitation lancée aux lecteurs pour plonger dans l'intimité d'une femme et visiter sa paranoïa de romancière débordant d'imagination.

FD : Sa vie d'écrivaine ne fait pas trop rêver !

TdR : C'est vrai qu'elle est dépressive, qu'elle a perdu un enfant, qu'elle est en instance de séparation et qu'elle est « recueillie » dans une résidence d'artistes high-tech qui, moi, ne me fait pas fantasmer. Je ne voulais pas faire rêver sur la vie de romancier, mais plutôt mettre en scène l'angoisse d'une femme fragilisée par sa vie privée et qui se retrouve confinée dans un appartement où tout est censé être pratique, avec un assistant virtuel qui gère tout. Mais au milieu de cette modernité, elle ne rencontre que des angoisses qui nous attendent dans un futur proche.

FD : C'est vrai que ce futur ne fait pas rêver non plus…

TdR : Non, il s'agit d'un monde de plus en plus déshumanisé, avec des voix qui nous répondent et une sorte de Big Brother qui nous observe. Je n'ai pas inventé grand-chose quand on voit l'utilisation que l'on fait de nos téléphones…...

Lire la suite sur Francedimanche.fr

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !