0 vues

Le président russe s'est dit prêt à prolonger "autant que possible" la trêve qui doit démarrer jeudi à Alep, après des entretiens musclés à Berlin avec les dirigeants français et allemand, qui n'ont pas exclu des sanctions suite aux bombardements ayant ravagé la ville.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.