2 494 vues

Le président russe s'est dit prêt à prolonger "autant que possible" la trêve qui doit démarrer jeudi à Alep, après des entretiens musclés à Berlin avec les dirigeants français et allemand, qui n'ont pas exclu des sanctions suite aux bombardements ayant ravagé la ville.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés