Dans la région d'Idlib, la Turquie et l'armée syrienne, appuyée par la Russie, ont multiplié les bombardements faisant de nombreuses victimes dans les deux camps
Syrie: Moscou annonce un accord de réduction des tensions

La tension va-t-elle retomber dans la zone stratégique d’Idlib en Syrie ?La Russie a annoncé samedi que plusieurs jours de discussions à Ankara avec la Turquie avaient débouché sur un accord entre les deux pays pour réduire les tensions dans le nord-ouest de la Syrie. « Des mesures concrètes visant à obtenir une stabilité durable dans la zone de désescalade d’Idlib ont été examinées », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères. « Les deux parties ont confirmé leur objectif de réduire les tensions ’sur le terrain’ tout en continuant la lutte contre les terroristes », a-t-il ajouté.

La province d’Idlib, dernier grand bastion de la rébellion anti-Assad soutenue par la Turquie, est visée depuis décembre par une offensive des forces gouvernementales syriennes appuyées par l’aviation russe. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, qui suit le conflit au jour le jour, 48 soldats pro-Damas ont été tués au cours des dernières 24 heures dans des bombardements d’artillerie et des frappes aériennes turcs. Les forces gouvernementales syriennes et la Russie continuaient samedi à mener des frappes aériennes sur...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !