Le précédent bilan, communiqué jeudi dernier par l'ONU, faisait état de 800 000 déplacés.
Syrie : l'offensive dans le nord-ouest du pays a provoqué la fuite de 900 000 personnes depuis décembre

Le conflit dans le nord-ouest de la Syrie "a atteint un niveau horrifiant" et provoqué la fuite de 900 000 personnes depuis le début de l'offensive du régime en décembre, a dénoncé l'ONU, lundi 17 février. "Nous pensons maintenant que 900 000 personnes ont été déplacées depuis le 1er décembre, en vaste majorité des femmes et des enfants", a déclaré le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les Affaires humanitaires, Mark Lowcock.

Le précédent bilan, communiqué jeudi dernier par l'ONU, faisait état de 800 000 déplacés.

Ils sont traumatisés et forcés de dormir dehors par des températures glaciales car les camps (de réfugiés) sont pleins. Les mères brûlent du plastique afin de réchauffer les enfants.

Mark Lowcock, secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires

dans un communiqué

Et le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires d'ajouter : "Des bébés et de jeunes enfants meurent à cause du froid."

"La violence en Syrie est aveugle"

Une offensive a été lancée par le régime syrien en décembre, avec le soutien de Moscou, dans la région d'Idleb et ses secteurs limitrophes. Il s'agit de...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !