Les syndicats de France Télévisions et Radio France appellent à la grève, mardi 28 juin, pour demander le maintien des financements de l'audiovisuel public, après la suppression annoncée de la redevance.
Suppression de la redevance : pourquoi des salariés de l'audiovisuel public font grève mardi

Précision : franceinfo.fr est l'offre d'information numérique de l'audiovisuel public. Ses équipes et leur production, à France Télévisions et à Radio France, sont financées en partie par la redevance.

Un impôt de moins pour les Français… mais une inquiétude en plus pour les salariés des médias publics. Les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, Unsa, CGC et CFTC appellent les salariés de France Télévisions et de Radio France à faire grève et à manifester à Paris, mardi 28 juin, en raison des craintes pour l'avenir de l'audiovisuel public suscitées par l'annonce de la suppression de la redevance télé.

L'exécutif souhaite remplacer dès 2022 la contribution à l'audiovisuel public par un budget courant sur plusieurs années et assure que la fin de la redevance n'entraînera pas de baisse des moyens de l'audiovisuel public. Cette mesure forcerait l'Etat à trouver 3,14 milliards d'euros supplémentaires chaque année, en plus des 560 millions qu'il versait déjà pour compenser le non-paiement de la redevance par les ménages aux revenus les plus faibles, selon un rapport du Sénat rendu public en juin.

La crainte de "pressions politiques incessantes"

"Supprimer...