ENSEIGNEMENT - Deux mois après le suicide d'une directrice d'école, le ministère de l'Education nationale a annoncé de premières mesures pour "alléger et simplifier" le travail des directeurs.
Suicide d'une directrice d'école : le ministère de l'Education nationale annonce de premières mesures

Le ministère de l'Education a annoncé mercredi 13 novembre de premières mesures pour "alléger et simplifier" le travail des directeurs d'école, dont les difficultés ont été mises en lumière par le suicide de l'une d'entre eux début octobre en Seine-Saint-Denis. La mort de Christine Renon, directrice de maternelle à Pantin, et sa lettre de suicide détaillant son "épuisement" avaient soulevé une vague d'émotion et poussé le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer à lancer une réflexion pour "faire évoluer" le statut des directeurs.

En attendant des décisions "plus importantes et plus structurelles", le ministère a dévoilé mercredi de premières mesures pour tenter de "répondre aux enjeux et difficultés" rencontrés par les directeurs d'école. Une journée supplémentaire de "décharge" leur a ainsi été accordée sur la période novembre-décembre, détaille le ministère dans son (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !