ÉCLAIRAGE - Les fusillades qui se succèdent depuis le début de l'été dans plusieurs grandes villes de l'Hexagone laissent entrevoir une possible flambée des violences entre bandes rivales, sur fond de trafic de drogue. A tort ou à raison ?
Succession de fusillades et règlements de comptes : loi des séries ou phénomène profond ?

De Nice à Toulouse en passant par Montpellier, Nîmes, Grenoble, Dijon, Caen, Rennes ou plus récemment à Saint-Ouen et Paris, la succession de fusillades survenues ces dernières semaines dans plusieurs grandes villes de l'Hexagone laisse entrevoir une possible flambée des violences entre bandes rivales, sur fond de trafic de drogue. Alors, doit-on y voir un simple concours de circonstances ou un phénomène plus profond ? S'il semble trop tôt pour le dire, les statistiques disponibles et l'éclairage d'observateurs de la délinquance livrent de premiers éléments d'explication.  Que disent les chiffres ? Selon les statistiques de la délinquance de la police nationale, 304 faits d'homicides ou tentatives d'homicide par arme et de règlements de compte liés au crime organisé ont été recensés entre le 1er janvier au le 31 août 2020. A titre de comparaison, sur la même période en 2019, on en avait recensé 287. Si une légère augmentation est bel est bien notable, cette dernière est (...)

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !