La production sud-coréenne signe le meilleur démarrage de série sur la plate-forme Netflix. Un succès planétaire inattendu qui trouve ses origines notamment dans ses inspirations déjà populaires et dans le caractère universel de sa satire sociale.
« Squid Game », ou les raisons du carton d’une série sud-coréenne au discours mondialisé

Quatre cent cinquante-six Sud-Coréens, gravement endettés et confrontés à de grandes difficultés sociales, sont entassés dans un lieu tenu secret pour tenter de remporter 45,6 milliards de wons (environ 33 millions d’euros) en participant à des jeux d’enfants, à l’issue mortelle. C’est en substance le scénario de la série sud-coréenne Squid Game, dont le succès planétaire a surpris la plate-forme Netflix, qui la diffuse, autant que son réalisateur, Hwang Dong-hyeok.

Squid Game (« jeu du calmar » en français, du nom d’un jeu de marelle batailleuse en Corée du Sud) a signé le meilleur démarrage de série sur la plate-forme américaine. En dix-sept jours, elle avait ainsi déjà été vue par 111 millions de foyers abonnés – selon les chiffres arrêtés par la plate-forme le 13 octobre, comptabilisant une vue après deux minutes de visionnage.

Google Trends révèle également un pic des recherches associées à la série sud-coréenne au début d’octobre. Il était alors cinq fois supérieur à celui observé à la fin de 2020 à l’occasion de la sortie de La Chronique des Bridgerton, qui narre les intrigues sentimentales de...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !