Une société hongkongaise a mis au point un exosquelette pour la pratique sportive. La machine en profitera-t-elle pour asseoir définitivement sa domination sur l'humain ?
Sport : un exosquelette pour vous contrôler tous ?

L’exosquelette, avec les voitures volantes et la télé­pathie, fait partie des grandes promesses de la science. De celles qui miment et copient les inventions des écrivains et cinéastes de science-fiction. Un miracle, donc, puisqu’il s’agit de redonner des jambes aux paralytiques. Les exosquelettes sont des structures robotiques mues par des cerveaux moteurs, une intelligence artificielle le plus souvent qui accompagne les mouvements de celui qui porte la machine. Il peut parfois même être relié au cerveau pour que, lorsque le sujet pense « avancer jambe droite », sa jambe droite avance, et puis gauche, et encore, et il marche.Mais, au lieu de creuser cette idée bénéfique et salvatrice, Enhanced Robotics, une société hongkongaise un brin perverse, a réuni sans doute ses ingénieurs autour d’une table pour trouver une innovation dans le domaine. Une idée révolutionnaire, littéralement, puisque ces scientifiques ont décidé de prendre un virage à 180 degrés. Plutôt que de servir l’homme, pourquoi ne pas le contraindre, grâce à la machine ? L’exosquelette d’Enhanced Robotics rejoint l’arsenal des dispositifs de torture des salles de sport. Le robot n’aide plus le mouvement, il le...