"En trois ans, ces clubs, qui sont souvent dans les quartiers des villes ou les zones rurales défavorisées, ont perdu 60  emplois", regrette l'ancien président de la Ligue de football professionnel.
Sport amateur : Frédéric Thiriez lance "un véritable SOS aux pouvoirs publics" pour soutenir les associations de quartier

Dans une tribune publiée par le journal l'Équipe dimanche 22 novembre, plus de 80 responsables de clubs amateurs, mais aussi des champions et dirigeants sportifs, appellent le gouvernement à venir en aide aux associations sportives. Parmi ces signataires, l'ancien président de la Ligue de football professionnel, Frédéric Thiriez, témoigne sur franceinfo de l'importance du sport amateur, "le plus formidable outil d'éducation et d'insertion sociale".

franceinfo : Pourquoi avez-vous participé à cet appel pour soutenir les associations sportives amateurs ?

Frédéric Thiriez : La tribune, que nous avons signée avec 80 acteurs de l'insertion par le sport, c'est un véritable SOS qu'on lance aux pouvoirs publics. Un appel est lancé à tous ceux qui travaillent sur le terrain pour l'insertion par le sport. C'est quoi le sport ? C'est le plus formidable outil d'éducation et d'insertion sociale, c'est le vivre ensemble. Et pour ce rôle essentiel, il nous faut des moyens. En trois ans, ces clubs, qui sont souvent dans les quartiers des villes ou les zones rurales défavorisées, ont perdu 60 000 emplois. Essentiellement des emplois aidés. Il faut absolument faire bouger les...

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !