DOUBLE JEU - Deux hommes comparaissent à partir de lundi devant la cours d'assises spéciales de Paris. Retraités de la DGSE, ils sont suspectés d'avoir agi au profit du renseignement chinois.
Soupçonnés de trahison au profit de la Chine, deux ex-agents secrets aux assises

Ce sont des affaires particulièrement rares en France : depuis la Guerre Froide, on compte moins d’une dizaine d’inculpations et condamnations de militaires pour espionnage au profit d’une puissance étrangère. Ce lundi s’ouvre pourtant devant la cour d’assises spéciale de Paris, composée de magistrats professionnels, le procès de deux anciens agents secrets suspectés d’avoir été "retournés"  par les services chinois.

"Le retournement d'agent est quelque chose qui se pratique depuis très longtemps par les services secrets de tous les pays, souligne Jean Bévalet, consultant en risques sécuritaires, à TF1/LCI. Vous avez quatre leviers majeurs : l'argent - qui est le premier vecteur sur lequel ça a une importance - puis l'idéologie, la compromission - souvent des affaires de sexe - et puis l’ego - la valorisation, la reconnaissance, l'obtention de médailles, de passe-droits. Parfois, plusieurs de ces leviers sont utilisés en même temps pour retourner un (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !