La militante Solveig Halloin avait porté plainte en 2018 contre Philippe Caubère, qu'elle accusait de l'avoir violée en 2010 quelque temps après leur rencontre. En 2019, l'affaire avait été classée sans suite. Le comédien avait ensuite porté plainte pour « diffamation » et « dénonciation calomnieuse ». Le tribunal se prononce ce 18 juin sur le chef de « diffamation ».
Solveig Halloin jugée pour diffamation après avoir accusé l'acteur Philippe Caubère de viol

La 17e chambre correctionnelle du Tribunal judiciaire de Paris doit se prononcer, ce vendredi 18 juin, sur une des plaintes en diffamation déposées par l'acteur de théâtre Philippe Caubère à l'encontre de la militante des droits des animaux et porte-parole de « Boucherie Abolition » Solveig Halloin. Au printemps 2018, alors que le hashtag #MeToo avait entraîné une mise en lumière sans précédent des affaires de harcèlement sexuel et de viols, Solveig Halloin avait accusé Philippe Caubère de viol sur une page publique du réseau social Facebook.Dans ce message, elle décrivait Philippe Caubère comme un homme violent, qui l'avait maintenue sous son emprise, violée et agressée sexuellement, assurant connaître d'autres victimes qu'elle encourageait à se joindre à elle. « Ne me laissez pas seule. Notre silence ne nous a pas protégé (es), ne nous protège pas, ne nous protègera pas... » concluait-elle notamment en joignant une adresse e-mail ouverte aux fins de récolter ces témoignages. Un an plus tard pourtant, sa plainte a été classée sans suite par la justice et aucune autre victime ne s'est fait connaître. Le parquet de Créteil a estimé qu'« aucun élément ne permet[tait] de corroborer...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !