Les négociations sont terminées et les syndicats doivent désormais consulter leurs adhérents. Voici les principaux points du protocole d'accord négocié pendant des semaines.
Soignants, médecins, internes... Quelles avancées le personnel des hôpitaux a-t-il obtenues lors du Ségur de la santé ?

On y voit désormais plus clair sur le bilan des négociations du Ségur de la santé. Le protocole d'accord a finalement été adressé aux syndicats, jeudi 9 juillet, dans la soirée, après sept semaines de discussions et une séance finale de tractations de onze heures, la nuit précédente. Le document prévoit au total 20 mesures portant à la fois sur les rémunérations, les grilles salariales et l'emploi. La balle est désormais dans le camp des syndicats, qui ont jusqu'à lundi pour rendre leur avis.

A partir de 2022, l'Etat devrait consacrer 7,5 milliards d'euros de plus au budget annuel de l'hôpital, après une ultime rallonge de 1,1 milliard d'euros annoncée dans la semaine par le nouveau Premier ministre Jean Castex. Mais il avait également décidé d'y inclure l'emploi et d'attribuer une part substantielle de ce budget aux établissements privés, évaluée à 1,6 milliard d'euros par la CGT Santé, première organisation du secteur.

Une augmentation de 183 euros

L'accord prévoit une augmentation de 183 euros net par mois pour l'ensemble des "personnels des établissements hospitaliers et des Ehpad", c'est-à-dire tous les salariés des métiers paramédicaux...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !