Six mois presque jour pour jour après la disparition de son épouse, Delphine, Cédric Jubillar a été présenté devant un juge ce vendredi 18 juin après une garde à vue de 48 heures. La fin d'une énigme ?
Six mois après la disparition de son épouse, Cédric Jubillar présenté à un juge

« La garde à vue de Cédric Jubillar a été levée et il va être déféré devant un juge », a déclaré à l’AFP le procureur de la république de Toulouse, Dominique Alzéari, ce vendredi 18 juin. Sa mère et son beau-père avaient également été placés en garde à vue ce mercredi 16 juin mais ont été relâchés. Tous étaient interrogés sur les incohérences dans le récit donné par le mari sur la disparition de son épouse Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines, près d'Albi, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020.Selon la version du mari, Delphine Jubillar est sortie de la maison le 15 décembre vers 23 heures pour promener leurs deux chiens, en plein couvre-feu, vêtue d'une doudoune blanche et avec son téléphone portable. Les chiens seraient revenus à la maison sans elle.Toujours selon sa version souvent défendue, réveillé vers 4 heures par les pleurs de leur fille, Cédric Jubillar se serait alors rendu compte de l'absence de son épouse et aurait téléphoné à des amies de cette dernière habitant le village, pensant qu'elle pouvait se trouver chez l'une d'elles. Il a ensuite appelé la police.Le confident au cœur de l'enquêteMais selon des informations révélées par Le Parisien, Delphine Jubillar aurait...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !