VITESSE - Avant de tirer sa révérence, le Monsieur Sécurité routière du gouvernement fait son bilan et revient sur la mesure de limitation des 80 km/h.
Sécurité routière : "Peut-être que l'on a adopté trop de mesures"

Le délégué interministériel à la Sécurité routière depuis 2015 est revenu, dans Le Parisien, sur la limitation à 80 km/h sur les routes de France. Emmanuel Barbe va quitter ses fonctions dans les prochains jours afin de rejoindre son nouveau poste de préfet de police des Bouches-du-Rhône. 

"Dans les années 1970, il y avait 18.000 tués chaque année en France. Certains weekends, 350 personnes mouraient sur la route!" Le ton est donné. Emmanuel Barbe, arrivé en 2015 revient, dans les colonnes du Parisien sur son bilan pour lutter contre les morts au volant. Et pour lui, si la mortalité n'a pas augmenté en 2018 c'est "en grande partie grâce à l'application des 80 km/h" qui aurait permis d'"épargner en dix-huit mois, 334 vies!" " Heureusement qu'il y a les femmes " Il raconte ne pas comprendre pourquoi les Français sont si opposés aux mesures qui touchent l'automobile. "Conduire une voiture ne donne pourtant aucune compétence en accidentologie. Heureusement (...)

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !