Elle a inventé les statistiques médicales, imposé de strictes règles d'hygiène qui ont sauvé des centaines de vie, créé une école d'infirmière.. Le travail de Florence Nightingale sert encore aujourd'hui et se dévoile à travers un musée qui vient de rouvrir ses portes à Londres.
Santé : un musée de Londres retrace la vie de Florence Nightingale, une infirmière qui a inventé des techniques de médecine moderne

Au XIXe siècle, elle a transformé son métier et la vision des femmes. Un musée lui est consacré au centre de Londres et vient de rouvrir alors que se fête samedi 14 mai partout en Europe la Nuit des musées. Mais qui est donc Florence Nightingale ?

En 1855, les troupes britanniques combattent en Crimée. Une guerre qui fait des ravages. Une jeune infirmière réalise cependant que l’ennemi russe n’est pas le principal responsable de la mort des militaires. C'est à ce moment-là que Florence Nightingale invente tout simplement les statistiques médicales, explique le professeur Jennifer Rogers, statisticienne elle-même.

"Quand elle est arrivée en Crimée, elle a commencé à collecter des informations, raconte Jennifer Rogers. Elle les a ensuite utilisées pour démontrer que la vaste majorité des soldats qui mouraient, périssaient de maladies qui pouvaient être évitées, à cause des conditions sanitaires dans les hôpitaux. Elle a aussi été une pionnière dans la manière dont elle transmettait ces infos-là. En 1850, il n’y avait que des tableaux remplis de chiffres. Elle a été la première à utiliser des infographies pour communiquer efficacement",...

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !