Le porte-parole de la fondation salue la décision du groupe Kering qui regroupe notamment les marques de haute couture Saint-Laurent, Gucci, Balenciaga et Alexander McQueen, de renoncer à utiliser des fourrures animales.
Saint Laurent renonce à la fourrure animale : "Un mouvement profond et irréversible", se réjouit la Fondation Brigitte Bardot

Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot, a estimé que la fin de l'utilisation de la fourrure animale dans la mode était "un mouvement profond et irréversible" alors le groupe de luxe Kering a annoncé qu'il n'utiliserait plus cette matière symbole du luxe dans ces prochains défilés, notamment ceux de Saint Laurent. Il a lancé un appel à Bernard Arnault, patron du groupe LVMH pour qu'il s'inscrive dans ce "mouvement de progrès et de respect du vivant".

Christophe Marie : Saint Laurent, c'est un emblème fort ?

Enfin ! Cela fait tellement d'années qu'on dénonce les conditions d'élevage et de piégeage des animaux pour la fourrure. C'est très fort parce qu'effectivement Saint Laurent, pour le coup, était quand même très rattaché et associé à la fourrure. Ce qui nous semble vraiment important, c'est le fait que la société évolue et que les clients, y compris dans le monde du luxe, bien évidemment, évoluent également.

Il y a une conscience sur la problématique de la souffrance animale, mais aussi une conscience écologique de plus en plus forte.

Christophe Marie

à franceinfo

La fourrure c'est aussi un symbole du luxe. Ce n'est pas facile...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >