Les safaris sont à la peine avec la pandémie actuelle. L'Afrique du Sud souffre particulièrement du manque de touristes. L'enjeu économique est tel que chacun doit s'adapter en misant sur une clientèle plus locale ou en proposant des safaris virtuels.
Safari en Afrique du Sud : le réveil de la savane

Sous les premiers rayons annonçant l'été austral, nous vous ferons découvrir une scène de vie sauvage dans le sanctuaire animale de 21 000 hectares au nord de Pretoria. Pas besoin d'y parcourir un kilomètre pour croiser les emblématiques impalas ou un troupeau d'éléphants nonchalant. Ces six derniers mois, le parc est resté confiner comme presque toute l'Afrique du Sud. Et depuis qu'il est privé de ces milliers de visiteurs, sa faune laisse plus aisément observée. L'industrie du Safari attire chaque année plus de six millions de visiteurs. Et ces parcs misent actuellement sur des visiteurs locaux en espérant le retour des touristes étrangers.La frontière sud-africaine n'est ouverte que depuis 15 jours. Et pour continuer à faire rêver le monde avec sa nature, le pays a décidé d'innover malgré la crise. À Johannesburg, l'économie du safari tente de se réinventer. Le dernier produit à la mode en ces temps confinés est un safari virtuel, diffusé en direct depuis une dizaine de réserves en (...)

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !