L'opposition russe reproche à Apple et Google d'avoir capitulé face aux pressions de Moscou.
Russie : l'application électorale lancée par les partisans d'Alexeï Navalny supprimée au premier jour des législatives

La Russie a obtenu vendredi 17 septembre, au premier jour des élections législatives dans le pays, la suppression d'une application lancée par les partisans d'Alexeï Navalny encourageant le vote contre les candidats du Kremlin. Les opposants reprochent à Apple et Google de capituler face aux pressions de Moscou. "L'Etat russe tout entier et même les grandes entreprises de la tech sont contre nous, mais cela ne signifie pas que nous pouvons baisser les bras", affirme sur Telegram l'équipe d'Alexeï Navalny. Leonid Volkov, responsable exilé de l'opposition, a pour sa part accusé les deux géants américains de "céder au chantage du Kremlin". Ces élections législatives se déroulent jusqu'à dimanche.

Une application dite de "vote intelligent"

Cette décision intervient après des mois de répression qui ont écarté les détracteurs du président Vladimir Poutine. "Cette application est illégale dans notre pays", s'est félicité le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, ajoutant que "les deux plateformes (qui) avaient reçu des injonctions" ont décidé de se conformer "à l'esprit et à la lettre de la loi".

Presque aucun candidat anti-Poutine n'ayant été autorisé...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >