Le comité d'éthique et de déontologie de la FFR considère qu'il serait préférable de reporter l'élection, prévue le 3 octobre, pour laisser au candidat Florian Grill le temps de faire campagne contre le président Bernard Laporte.
Rugby : élection musclée en perspective à la tête de la fédération

Depuis 1990, la date du 3 octobre est celle de la réunification allemande. Dans le petit monde du rugby, elle évoque aujourd’hui autre chose : c’est le jour qui a été retenu par la Fédération française de rugby (FFR) pour élire son prochain président en 2020. Le comité directeur avait fixé l’échéance dès le mois d’août 2019 et l’a jusqu’à présent maintenue en dépit de la pandémie due au Covid-19.

Le comité d’éthique et de déontologie de la FFR estime pourtant qu’il serait plus sage de reporter le scrutin d’au moins deux mois, pour préserver l’intégrité de la campagne officieuse entre Florian Grill, candidat déclaré depuis un an, et Bernard Laporte, président en exercice, qui ne s’est toujours pas officiellement présenté pour un second mandat. C’est ce qui ressort d’un avis rendu le 19 juin, cité le 1er juillet par Le Canard enchaîné et également consulté par Le Monde.

La recommandation va dans le sens de M. Grill, qui avait justement saisi l’instance indépendante à ce sujet. Le président de la Ligue Ile-de-France, principal opposant à M. Laporte, avait mis sa campagne en suspens pendant le...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !