Le Racing a perdu sa troisième finale de Champions Cup en cinq ans contre les Anglais d'Exeter (31-27), samedi 17 octobre. Dans un match aux huit essais, les Franciliens regretteront longtemps leur entame catastrophique et leur dernière occasion en fin de match.
Rugby : au terme d’une finale folle, le Racing plein de regrets en Coupe d’Europe

Encore raté. Pour la troisième fois, le Racing se présentait en finale de Coupe d’Europe, samedi 17 octobre. Et, pour la troisième fois, ils repartent à vide après leur défaite 31-27. Comme à Bilbao, en 2018, où ils menaient à cinq minutes de la fin, les Ciel et Blanc vont longtemps ressasser « les détails » qui font la force d’une équipe. Et qu’un match commence dès le coup d’envoi.

« On a donné des points faciles. On a échoué sur la ligne dans les dernières minutes, c’est le symbole du match. C’est très dur. On n’est pas passé à côté, mais on n’a pas réussi à le faire. C’est le sport du haut niveau, on est tristes », peinait à réaliser à la fin du match le capitaine Henry Chavancy. « Ça s’est joué sur des détails », ajoutait, de son côté, l’ailier Juan Imhoff.

On savait que Exeter était une équipe joueuse et que le Racing s’adapte parfaitement au rythme de son adversaire. En demi-finale, les Racingmen avaient parfaitement géré le match fermé et accroché contre les Saracens. La finale de la Champions Cup a toutefois dépassé toutes les attentes entre deux équipes qui n’ont cessé...

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !