De nouvelles révélations de presse font état d'un pot de départ organisé en avril 2021 à Downing Street, alors que les rassemblements étaient interdits. Un nouveau scandale qui fragilise Boris Johnson.
Royaume-Uni : les services du Premier ministre s'excusent auprès de la reine pour une fête à la veille des funérailles du prince Philip, en plein confinement

Un pot de départ arrosé en plein confinement et deuil national. Les services du Premier ministre britannique se sont excusés, vendredi 14 janvier, auprès d'Elizabeth II pour une fête organisée alors que la reine s'apprêtait à enterrer son époux. Ce nouveau rebondissement conclut de façon humiliante une semaine de révélations désastreuses pour Boris Johnson.

C'est l'une des images symboles de la rigueur des confinements au Royaume-Uni : la reine nonagénaire, toute de noire vêtue jusqu'au masque, assise seule dans la chapelle du château de Windsor lors des funérailles du prince Philip. Jusqu'au petit matin ce 17 avril 2021, des collaborateurs de Downing Street – sans le Premier ministre – fêtaient le départ de deux membres de l'équipe, selon The Telegraph, le directeur de la communication James Slack, devenu rédacteur en chef adjoint du tabloïd The Sun, et un photographe personnel de Boris Johnson.

Une longue liste de fêtes illégales

Les fêtards, une trentaine, s'étaient rejoints dans les jardins de la résidence officielle, d'après The Telegraph, quotidien conservateur. Une personne avait été envoyée dans un supermarché acheter des bouteilles de...