Des milliers de stations-services sont à sec dans le pays alors que les automobilistes paniqués se ruent à la pompe pour faire le plein.
Royaume-Uni : face à la pénurie d'essence, le gouvernement appelle l'armée à se tenir prête pour "stabiliser l'approvisionnement"

Le Royaume-Uni a demandé à son armée d'être prête à venir en aide dans la crise des carburants en cours dans le pays. "Un nombre limité de chauffeurs de camions-citernes militaires doivent être prêts à intervenir et déployés si nécessaires pour stabiliser l'approvisionnement en carburant", a déclaré lundi 27 septembre le ministère de l'Energie dans un communiqué (lien en anglais).

Selon la PRA, l'une des associations de distributeurs de carburants, jusqu'aux deux-tiers de ses membres (5 500 sites indépendants sur un total de 8 000 stations dans le pays), étaient à court de carburant dimanche, "les autres presque à sec". Mais l'association dit s'attendre à "un possible relâchement de la demande et une normalisation des stocks dans les jours à venir".

Partout à travers le pays, les panneaux "plus d'essence" ou "hors service" se multiplient près des pompes à essence, sous l'effet d'"achats de panique" d'automobilistes inquiets.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >