Annoncé lors de l'allocution du chef de l'Etat le 12 juillet, ce revenu vise les jeunes sans emploi ou sans formation.
"Revenu d'engagement" pour les jeunes : un comité pour "finaliser" le dispositif d'ici septembre

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a lancé jeudi 22 juillet un comité composé d'une quinzaine d'acteurs, notamment associatifs, pour "finaliser" le "revenu d'engagement" pour les jeunes, avant les annonces du chef de l'Etat attendues en septembre, précise le ministère.

Emmanuel Macron avait annoncé le 12 juillet la création de ce dispositif pour les jeunes sans emploi ou sans formation, particulièrement touchés par la crise sanitaire, pour "amplifier" la dynamique du plan "1 jeune, 1 solution" lancé il y a un an. Il avait indiqué qu'il présenterait "à la rentrée" ce dispositif suivant une "logique de devoirs et de droits", sans donner davantage de détails.

Une nouvelle "garantie jeunes"

Présidé par Elisabeth Borne, le comité est composé d'une quinzaine d'acteurs de la jeunesse, d'associations de lutte contre la pauvreté, de parlementaires, d'élus locaux et de représentants du service public de l'emploi. Y figurent notamment le syndicat étudiant Fage, les Apprentis d'Auteuil, Pôle emploi ou encore Régions de France. L'idée est de les "associer à la dernière ligne droite", avant les annonces du chef de l'Etat, détaille le ministère du Travail....

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !