"REVOLTE !" - Plus de 20.000 personnes ont manifesté mardi soir devant le tribunal judiciaire à Paris pour rendre hommage à Adama Traoré et dénoncer les violences policières. Le rassemblement a commencé dans le calme mais des incidents ont éclaté vers 21 heures. Notre journaliste était sur place.
REPORTAGE - "C’était un rassemblement pacifique" : l'hommage à Adama Traoré se termine dans la confusion

Ce mardi en début de soirée, en dépit de l’interdiction prononcée le matin même par la préfecture de Police, plus 20.000 personnes se sont rassemblées sur le nouveau parvis du tribunal de Paris, dans le 17e arrondissement, en réponse à l’appel du comité de soutien à la famille d’Adama Traoré, ce jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 après une interpellation musclée. "Aujourd’hui, ce n’est plus que le combat de la famille Traoré, c’est votre combat à vous tous. Aujourd’hui, quand on se bat pour George Floyd (ndlr : ce noir américain tué par un policier blanc aux Etats-Unis), on se bat pour Adama Traoré", a lancé Assa Traoré, la sœur aînée d’Adama, face à des manifestants arborant des pancartes "Black Lives Matter" ("Les vies des Noirs comptent", en français) et scandant "Pas de justice, pas de paix", "Révolte !" ou "Tout le monde déteste la police". 

Comme la plupart des manifestants présents ce (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !