Concession fermée, usine à l'arrêt, c'est du jamais vu dans l'histoire de la marque au losange. En difficulté bien avant la crise sanitaire de coronavirus, l'État promet d'aider le constructeur en se portant garant d'un prêt bancaire.
Renault : l'État promet un prêt garanti de 5 milliards d'euros pour redémarrer l'entreprise

Ces dernières semaines, le constructeur Renault a vu ses ventes drastiquement chutées, avec moins 20% de chiffre d'affaires et une vente sur trois qui n'aboutit plus. Déjà fragilisé par l'affaire Carlos Ghosn et une année noire en 2019, Bruno Le Maire promet que l'État français se portera garant d'un prêt bancaire de cinq milliards d'euros. En contrepartie, le géant s'engage à ne pas verser de dividende à ses actionnaires. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 25/04/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 25 avril 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !